Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/clients/d421b0f8da1b2b46f48935c90340849d/sites/adresse-fan-club.fr/wp-content/themes/blossom-fashion/inc/typography.php on line 313

Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/clients/d421b0f8da1b2b46f48935c90340849d/sites/adresse-fan-club.fr/wp-content/themes/blossom-fashion/inc/typography.php on line 314
10 conseils pour protéger les articulations en cas de rhumatisme psoriasique - Adresse Fan Club
Santé et Bien etre

10 conseils pour protéger les articulations en cas de rhumatisme psoriasique

En tant que maladie inflammatoire chronique, le rhumatisme psoriasique peut, au fil du temps, faire payer un lourd tribut à vos articulations. Vous avez peut-être accepté la douleur, l’enflure et la raideur comme étant normales, mais vous n’êtes pas obligé de le faire. Vous pouvez modifier votre routine de plusieurs façons pour réduire votre douleur et protéger vos articulations à long terme. De nombreuses personnes tirent profit du simple fait de changer leur façon de s’asseoir ou de manipuler les objets du quotidien. Avec notre podologue a Lyon, découvrez des idées qui peuvent vous aider, vous aussi.

Utilisez des attelles.

“La pose d’attelles sur des articulations spécifiques, comme celles du pouce ou du poignet, peut contribuer à réduire l’inflammation articulaire à l’origine de la douleur. Elle peut également aider à résoudre les problèmes d’alignement et de stabilité. Une attelle peut prendre de nombreuses formes, mais il s’agit essentiellement d’un morceau de matériau dur sur lequel vous pouvez appuyer votre articulation ; elle empêche votre articulation de bouger. Demandez à votre médecin si l’utilisation d’une attelle vous convient. Si vous utilisez une attelle, veillez à l’enlever régulièrement et à faire des exercices d’amplitude de mouvement pour conserver votre aisance. Certaines personnes ne portent des attelles que la nuit ou lorsqu’elles effectuent des tâches essentielles qui sollicitent les articulations.

Appliquez une thérapie par le chaud et le froid.

L’alternance de compresses froides et de compresses de chaleur humide peut aider à soulager vos douleurs articulaires. Le froid aide à réduire le gonflement et engourdit les articulations. La chaleur réduit le gonflement et détend vos muscles. Au lieu des poches de froid, vous pouvez utiliser de la glace enveloppée dans une serviette ou un sac de légumes congelés. Au lieu des compresses de chaleur, vous pouvez utiliser un coussin chauffant, une bouillotte, une douche, un bain ou une serviette chaude. Veillez à ce que la chaleur que vous appliquez ne soit pas assez forte pour vous brûler.

Changez de position pour protéger les articulations.

Lorsque vous êtes assis au travail, à la maison ou en voiture, faites attention à la durée pendant laquelle vous restez dans la même position. Le fait de changer souvent de position peut contribuer à réduire la pression sur vos articulations et à diminuer la fatigue de vos muscles. Portez également une attention particulière à votre posture. Essayez de vous asseoir et de vous tenir droit sans courber le dos. Lorsque vous vous déplacez, évitez de vous tordre ou de vous installer dans des angles non naturels. Plus vous serez attentif à votre position, plus il vous sera facile de reconnaître une mauvaise position.

Privilégiez les grandes articulations.

Les grandes articulations, comme celles de vos épaules et de vos hanches, peuvent supporter plus de pression que les petites articulations, comme celles de vos doigts. Où pourriez-vous adapter les articulations que vous utilisez ? Essayez les substitutions suivantes. Tenez les assiettes par le bas avec vos deux paumes au lieu de tenir les côtés avec vos doigts. Portez vos sacs en bandoulière plutôt qu’en bandoulière. Utilisez votre hanche pour fermer un tiroir et votre hanche ou votre épaule pour pousser une porte.

Desserrez votre prise.

Si le rhumatisme psoriasique affecte vos mains, une prise plus lâche peut vous aider à éviter les douleurs aux articulations. Pensez à tous les objets qui “exigent” une prise ferme : stylos, couteaux et fourchettes, casseroles et poêles, peignes et brosses à cheveux, etc. Recherchez des options avec des surfaces plus larges ou des poignées rembourrées qui vous permettent de vous détendre. Pensez à d’autres choses que vous tenez par habitude et dont vous n’avez peut-être pas besoin. Vous pouvez allumer et éteindre les lumières, par exemple, avec votre paume plutôt qu’avec vos doigts.

Soulevez et manipulez avec précaution.

Vous savez probablement déjà qu’il faut plier les genoux plutôt que le dos lorsque vous soulevez quelque chose. Mais ce n’est pas le seul geste qui peut contribuer à protéger vos articulations. Utilisez vos deux mains au lieu d’une seule. Serrez ce que vous soulevez avec vos bras, en redistribuant une partie du poids des articulations de votre main et de votre poignet vers celles de votre coude et de votre épaule. Ne soulevez pas de cartons lorsque vous n’êtes pas obligé de le faire. Ouvrez-les avec des ciseaux et déballez les petits objets un par un.

Recherchez des aides ménagères permettant d’économiser de la force.

Les roues, les longues poignées et l’électricité sont autant d’amis pour les personnes atteintes de rhumatisme psoriasique. Une fois que vous aurez commencé à chercher les options qui vous faciliteront la vie, vous serez probablement surpris de voir combien elles sont disponibles. Pensez aux valises, aux sacs pour ordinateurs portables et même aux paniers à linge sur roulettes. Essayez les outils de nettoyage ménager, des brosses aux balais et aux poubelles, avec des manches plus longs pour limiter les flexions. Si vous le pouvez, achetez des robots culinaires, des hachoirs et des ouvre-boîtes électriques.

Faites régulièrement de l’exercice.

Les exercices d’amplitude, de musculation et d’aérobic à faible impact peuvent aider à soulager la raideur de vos articulations, à améliorer votre souplesse et votre équilibre. Discutez avec votre médecin d’un programme d’exercices adapté à votre cas. Lorsque vous souffrez de rhumatisme psoriasique, le mauvais type d’exercice peut aggraver vos symptômes. Il est souvent recommandé aux personnes atteintes de cette affection d’adopter progressivement un programme d’exercices, en passant de 5 à 10 minutes d’exercices par jour à 30 minutes d’exercices par jour, 3 à 5 jours par semaine.

Explorez l’ergothérapie.

Vous n’êtes pas obligé d’inventer tout seul toutes les façons de soulager votre douleur. L’ergothérapie aide les personnes atteintes de rhumatisme psoriasique à apprendre de nouvelles façons d’accomplir leurs tâches professionnelles et personnelles avec moins de stress articulaire. Les stratégies thérapeutiques visent à conserver l’énergie en éliminant les mouvements inutiles, à encourager les pauses régulières et à introduire des techniques de relaxation. L’ergothérapie apporte également un soutien émotionnel et une aide pour obtenir des aménagements raisonnables de la part des employeurs en ce qui concerne votre environnement et vos tâches professionnelles.

Trouvez le bon traitement.

De nombreux médicaments contre le rhumatisme psoriasique sont spécialement conçus pour réduire l’inflammation autour des articulations afin de les garder plus fortes, plus longtemps. Les nouvelles thérapies biologiques, qui sont dérivées d’organismes vivants, peuvent s’attaquer à la racine de votre inflammation et soulager la douleur tout en protégeant les articulations. D’autres options sont également disponibles. Parlez à votre médecin des mesures nécessaires pour garder vos articulations en bonne santé et gérer efficacement votre rhumatisme psoriasique. L’expérience du rhumatisme psoriasique est différente pour chacun, et votre médecin tiendra compte de votre cas particulier pour déterminer le meilleur traitement pour vous.

Cliquer ici pour d’autres articles !!!