Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/clients/d421b0f8da1b2b46f48935c90340849d/sites/adresse-fan-club.fr/wp-content/themes/blossom-fashion/inc/typography.php on line 313

Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/clients/d421b0f8da1b2b46f48935c90340849d/sites/adresse-fan-club.fr/wp-content/themes/blossom-fashion/inc/typography.php on line 314
Comment se préparer pour la saison des concours - Adresse Fan Club
Equitation

Comment se préparer pour la saison des concours

Qui d’autre est resté assis pendant la majeure partie de l’hiver et vous et votre cheval avez pris quelques kilos en trop ? Je suis tout à fait d’accord avec vous. Il semble parfois décourageant de se remettre dans le bain dans l’espoir d’être prêt pour la saison des concours. Voici donc quelques bons points de départ. Vous devez vous donner au moins deux mois pour vous remettre dans le bain.

Retour aux sources

Si votre cheval est resté assis pendant un certain temps, un bon travail au sol n’est jamais un mauvais point de départ. Ses manières sont peut-être encore intactes, mais s’il ressemble maintenant à un animal sauvage, le travail au sol est une bonne remise à niveau… diriger, se tenir debout, toutes les bases. Ensuite, le travail à la longe est un outil très utile pour faire fonctionner à nouveau leur petit cerveau. Les premières fentes peuvent n’être qu’un rodéo, mais vous pouvez ajouter progressivement des éléments de transition, des changements de direction, des mouvements du corps, etc. pour remettre leur cerveau en marche. Et soyons honnêtes, donner une petite fente avant de remonter sur le cheval est une idée intelligente si vous n’êtes pas très enthousiaste à l’idée d’un rodéo.

Happy Hacker

Lorsque je suis la première à remettre un cheval au travail, j’essaie de faire en sorte que les promenades soient brèves et sans pression. Je les laisse simplement sortir, se dégourdir les jambes, commencer à reconstruire leurs muscles et leur endurance. Non seulement il peut être dangereux physiquement de leur mettre la pression trop tôt, mais cela peut aussi les rendre aigris. J’aime sortir tôt (tant que vous ne craignez pas pour votre vie) et aller sur les sentiers. J’aime ça, les chevaux aiment ça, et quand ils sont en pente, c’est un excellent outil de conditionnement. Veillez à ce que la pression soit faible pour que votre poney apprécie le temps passé en selle.

Des bâtons partout !

Une fois que vos poneys ont acquis une certaine habitude du travail à cheval, vous pouvez commencer à ajouter le facteur scolaire et tester vos boutons. Une bonne dose de travail au piquet rendra votre conditionnement intéressant tout en vous aidant à acquérir toutes les compétences nécessaires pour réussir sur le ring. Ils vous aideront à perfectionner votre rythme, votre rectitude et votre trajectoire, ce qui se traduira directement dans votre travail de formation. Mais de cette façon, l’impact sur votre cheval est faible, contrairement à celui d’un saut trop précoce. Beaucoup de transitions, de transitions, de transitions aussi ! Utilisez vos bottines et développez vos muscles !

La Gym(nastique)

La gymnastique est non seulement idéale pour remettre votre cheval sur pied après une pause, mais elle vous permettra également de vous mettre en jambe ! De simples grilles de saut redonneront confiance à votre cheval et vous pourrez travailler votre position (il faut se préparer pour les cours d’équitation).

Les poteaux de trot aident à établir le rythme et l’équilibre de votre cheval, puis le pas à pas est facile et fluide, tout en encourageant votre cheval à se balancer en arrière pour qu’il fasse le plus beau saut possible. (Restez à l’écoute pour un article de blog passionnant sur les exercices de perche et de gymnastique).

Passons aux choses sérieuses

Commencez par des cours simples et progressez à partir de là. Quels cours allez-vous présenter lors de votre premier spectacle ? Cela vous aidera à déterminer le type de cours sur lequel vous devez vous concentrer. Mais toutes les divisions peuvent bénéficier d’un entraînement à l’allongement et au raccourcissement de la foulée, pour vous aider à trouver la bonne distance au saut. Conseil : ce n’est pas une mauvaise idée de commencer à une hauteur de clôture inférieure à celle que vous avez terminée la saison dernière. De cette façon, vous pouvez donner à votre cheval et à vous-même un bon coup de pouce de confiance.

N’oubliez pas, pour le premier concours de votre retour, que la victoire n’est pas tout. Le facteur le plus important est de donner à votre cheval une bonne expérience, positive et réussie. Il en va de même pour vous, le cavalier. Vous ne serez peut-être pas parfait, mais allez-y avec un bon état d’esprit pour vous amuser !