Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/clients/d421b0f8da1b2b46f48935c90340849d/sites/adresse-fan-club.fr/wp-content/themes/blossom-fashion/inc/typography.php on line 313

Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/clients/d421b0f8da1b2b46f48935c90340849d/sites/adresse-fan-club.fr/wp-content/themes/blossom-fashion/inc/typography.php on line 314
VOUS ENVISAGEZ D'ACCEPTER UNE CONTRE-OFFRE ? POSEZ-VOUS CES 4 QUESTIONS - Adresse Fan Club
Entretien

VOUS ENVISAGEZ D’ACCEPTER UNE CONTRE-OFFRE ? POSEZ-VOUS CES 4 QUESTIONS

Vous avez obtenu une offre pour un nouvel emploi qui correspond à vos objectifs de carrière et à vos attentes en matière de rémunération. Au moment où vous remettez votre lettre de démission à votre employeur actuel, votre manager ressent un vent de panique. Dans un effort désespéré pour vous convaincre de rester, il vous soumet ce qui semble être une offre irrésistible. Vous étiez enthousiaste à l’idée de ce nouveau poste, mais vous êtes maintenant tenté de rester.

Voici selon job étudiant a Lyon, spécialiste en placement Hôte et hôtesse en entreprise, 4 questions importantes à vous poser lorsque vous envisagez vos options :

Pourquoi n’ai-je pas été apprécié avant ?

Pourquoi a-t-il fallu la perspective de votre démission pour qu’ils passent à l’action et vous apprécient à votre juste valeur ? Avez-vous déjà demandé une augmentation ou une promotion qui vous a été refusée ? D’où vient le budget ? Peut-être que votre démission leur a vraiment fait prendre conscience qu’ils vous sous-évaluaient, mais dans certains cas, la raison derrière la contre-offre est davantage liée à l’inconvénient de trouver un remplaçant qu’au fait de vous apprécier en tant qu’employé. Il peut même s’agir d’un stratagème pour gagner du temps et vous remplacer plus tard.

Que se passera-t-il si je décide de rester ?

Le chat est sorti du sac. Votre supérieur sait maintenant que vous étiez malheureux et que vous cherchiez des pâturages plus verts. Il doute désormais de votre loyauté et a perdu confiance en vous. À l’avenir, il se peut qu’il soupçonne que vous vous rendez à un entretien chaque fois que vous demandez un congé pour un rendez-vous personnel ou que vous êtes habillé élégamment. Pensez à ce que sera la dynamique de travail si vous décidez de rester.

Pourquoi ai-je voulu partir ?

L’argent n’est presque jamais la seule raison pour laquelle on décide de démissionner. Lorsque vous envisagez de faire une contre-offre, revoyez les trois principales raisons qui vous ont poussé à partir. Au-delà de la simple rémunération, pensez à l’étendue de vos responsabilités, à votre équipe, à la culture d’entreprise, au style de management, etc. Ces raisons ont-elles changé ? Ces raisons ont-elles changé ? Cette contre-offre répond-elle à ces préoccupations ou offre-t-elle seulement une augmentation de salaire ? Si l’employeur promet un changement, soyez prudent : vous ne voulez pas vous faire griller par des promesses vides. Demandez-vous si le problème est habituel ou circonstanciel. Il est très peu probable que les comportements permanents et la culture enracinée changent.

Suis-je prêt à prendre le risque de brûler les ponts avec de futurs employeurs ?

Vous avez passé le processus d’entretien, vous avez rencontré les principaux dirigeants, vous avez négocié un salaire et des avantages sociaux et on vous a présenté une offre attrayante… et puis vous leur avez coupé l’herbe sous le pied. Aïe. Les employeurs investissent beaucoup de temps et de ressources dans le processus d’embauche, et le fait que votre nouvelle recrue passionnante se retire à la dernière minute fait mal. C’est à ce moment-là qu’il est vraiment utile de prendre du recul et de regarder la situation dans son ensemble. Est-ce une entreprise avec laquelle j’aimerais travailler à l’avenir ? Le fait de rejeter leur offre va-t-il ternir ma réputation auprès de cette entreprise, du recruteur ou du secteur en général ?

Considérez toutes vos options et les conséquences qui en découlent. Pour tout changement de carrière, gardez une vue d’ensemble et sachez clairement où vous mènera chaque étape. Il faut parfois faire preuve de courage et de détermination pour dire non à une contre-offre généreuse ou à un discours culpabilisant, mais c’est peut-être ce qui sauvera votre carrière à long terme.

Une dernière remarque : quelle que soit votre décision, prenez le temps de communiquer votre décision de manière intentionnelle et professionnelle, afin de garder les portes ouvertes et votre réputation intacte. Que vous choisissiez d’accepter le nouvel emploi ou la contre-offre de votre employeur actuel, vous allez devoir dire “non” à quelqu’un. Soyez respectueux, ne faites pas traîner la décision plus longtemps qu’elle ne doit l’être et ne faites absolument pas de fantômes à l’une ou l’autre des parties. Si vous travaillez avec un recruteur, assurez-vous d’être franc avec lui au sujet de votre décision (il peut aussi vous donner des conseils pour vous aider à prendre votre décision !)

Cliquer ici pour d’autres articles !!!