Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/clients/d421b0f8da1b2b46f48935c90340849d/sites/adresse-fan-club.fr/wp-content/themes/blossom-fashion/inc/typography.php on line 313

Warning: Trying to access array offset on value of type null in /home/clients/d421b0f8da1b2b46f48935c90340849d/sites/adresse-fan-club.fr/wp-content/themes/blossom-fashion/inc/typography.php on line 314
Que faire quand on ne fait pas de concours hippique ? - Adresse Fan Club
Equitation

Que faire quand on ne fait pas de concours hippique ?

La plupart des cavaliers sont très attachés à leurs objectifs et s’efforcent de réussir dans les concours hippiques. La nature de notre sport nous pousse à être compétitifs. Nous nous entraînons dur à la maison pour espérer faire le tour de nos parcours ou réussir nos tests et décrocher un joli ruban bleu. Nous attaquons le ring pendant toute la saison des concours, nous courons après les points et nous essayons d’atteindre le sommet à l’automne. Que vous réussissiez ou non, tout le monde a droit à une pause après la saison des concours pour souffler un peu et s’amuser un peu plus ! Le concours hippique n’est pas une fin en soi lorsqu’il s’agit de chevaux, il existe tellement d’autres activités amusantes auxquelles vous pouvez participer et qui vous permettront, à vous et à votre cheval, de faire une pause bien méritée tout en vous amusant.

J’aime bien assister à un bon concours hippique de temps en temps, mais il y a une raison pour laquelle je me surnomme l’express du désordre… Les concours hippiques font ressortir la personne qui est en moi et je finis par passer la majeure partie du week-end à essayer de garder mon déjeuner. Mes nerfs prennent le meilleur de moi. Au fil des ans, j’ai donc découvert une tonne d’activités amusantes à pratiquer avec votre cheval, qui n’impliquent même pas les concours.

Courses de chasseurs ou randonnées

Mon premier choix pour m’amuser avec mon cheval est de participer à l’un de nos parcours de chasse locaux ! Si vous n’y avez jamais participé, vous devez vous entourer de quelques amis et vérifier s’il y en a dans votre région. Un parcours de chasse est un mélange entre une chasse au renard et une randonnée. Un parcours est défini (entre 10 et 20 km) et les équipes tentent de respecter le temps optimal (que personne ne connaît à l’avance) tout en explorant la campagne locale. Ces courses sont peu stressantes et constituent une excellente option pour sortir et s’amuser avec ses amis.

Mira lors de son premier pas de chasseur

Les randonnées normales sont également un excellent moyen de donner à votre cheval une pause du ring. J’essaie d’emmener Mira au moins une fois par semaine où nous ne nous concentrons pas sur l’apprentissage, mais où nous nous contentons de trotter et de canaliser notre “Saddle Club” intérieur. Non seulement ces journées permettent au cerveau de Mira de se reposer, mais elles me rappellent aussi pourquoi j’ai commencé à faire de l’équitation, pour le plaisir que l’on éprouve avec son cheval.

Essayez une autre discipline

Je suis également un grand partisan de l’essai de nouvelles choses et disciplines. Non seulement cela fait de vous un meilleur cavalier, mais le mélange des genres peut être très amusant.

J’essaie de saisir toutes les occasions d’essayer de nouvelles choses : j’ai pris quelques leçons de western pleasure au cours de l’année, j’ai essayé le team penning une fois et j’ai participé à ma première chasse au renard l’autre mois. Et vous pourriez découvrir quelque chose que votre cheval apprécie et auquel vous n’auriez jamais pensé. L’année dernière, j’ai emmené Mira faire du cross et je pense qu’elle ne s’est jamais autant amusée de sa vie, tandis que j’étais juste fière de ne pas avoir fait pipi dans mon pantalon !

Cliniques

Les stages sont un autre excellent moyen d’acquérir de l’expérience pour vous et votre cheval dans un cadre autre que celui des concours. De plus, cela permet de varier vos leçons habituelles puisque vous recevrez des instructions de quelqu’un d’autre que votre entraîneur habituel. Trouvez un entraîneur que vous admirez, voyez s’il propose des stages et inscrivez-vous !

Apprendre des tours

Un hiver, je ne plaisante pas, tout ce que j’ai fait avec Mira, c’est lui apprendre à faire des tours (nous traversions une période difficile dans notre relation et avions besoin d’un peu de temps loin de l’équitation). Mira n’est pas prête de devenir un poney professionnel, mais elle sait sourire, saluer, faire des câlins et bien plus encore ! Et maintenant, elle aime frimer devant tous ses nouveaux amis (je ne plaisante pas… cette jument sourit constamment comme une idiote en essayant de convaincre tout le monde de lui donner des biscuits). Il existe des tonnes de tutoriels sur Internet pour vous montrer comment commencer.

Allez à l’école

Si vous êtes comme moi et que les concours vous transforment en une gigantesque boule d’anxiété, mon meilleur conseil est d’aller à l’école sur votre terrain de concours local ! Fais-le de manière très discrète et concentre-toi sur une expérience amusante afin de remplacer les sentiments négatifs liés aux concours par des sentiments positifs. Vous ferez d’une pierre deux coups : vous resterez en forme pour la reprise de la saison des concours !

Ce ne sont là que quelques-unes des nombreuses activités intéressantes auxquelles vous pouvez participer sans avoir à participer à des concours hippiques. Essayez de nouvelles choses et trouvez quelque chose que vous et votre cheval appréciez afin d’apporter un peu de variété dans votre routine. C’est très bénéfique pour votre bien-être et celui de votre cheval, et vous serez d’autant plus en phase et frais lorsque vous remonterez sur le ring.